Logo Nouveal

Nouveal e-santé, expert dans la conception de solutions e-santé et dans le pilotage de projets de déploiements, accompagne plusieurs acteurs publics et privés du monde de la santé dans leurs projets.

Diabète de type 2 : Le télésuivi pour un meilleur parcours de soins

Novo Nordisk et Nouveal s’allient pour proposer diabolo®, une plateforme de télésuivi des diabétiques de type 2.

Vous avez codéveloppé une solution de télésuivi destinée aux patients diabétiques de type 2. Quelle est la genèse de ce projet ?

Etienne Tichit, Président de Novo Nordisk France (à gauche sur la photo) : L’annonce du diagnostic, le plus souvent après 40 ans, est un moment difficile pour les personnes atteintes d’un diabète de type  2 (90 % des patients diabétiques). Alors que les diabétiques de type 1 deviennent experts de leur maladie dès le plus jeune âge, les personnes atteintes d’un diabète de type 2 peuvent se sentir démunies face au changement de vie et à la multiplication des rendez-vous avec les différents professionnels de santé (diabétologue, cardiologue, médecin nutritionniste, dentiste, podologue…). C’est pour les guider dans leur gestion quotidienne de la maladie qu’avec Nouveal nous avons conçu diabolo®, la première solution de télésuivi destinée à la médecine de ville, spécifiquement développée pour cette maladie chronique.

Alexandre Falzon, Président de Nouveal (à droite sur la photo) : Nouveal est un éditeur de solutions numériques dédiées à la santé. Durant la première phase de la Covid-19, en avril 2020, nous avons été à l’origine de la création de Covidom. Développée avec l’APHP, cette solution gratuite permet de suivre à distance, de façon automatisée, des patients atteints de Covid-19, sans signe de gravité et ne nécessitant pas une hospitalisation. Cette plateforme a joué un rôle clé pour éviter tout risque d’engorgement des services hospitaliers, mais également en médecine de ville. Covidom a été soutenue par plusieurs entreprises, dont Novo Nordisk France. Cette expérience commune nous a incités, avec Novo Nordisk, à aller plus loin et à imaginer une plateforme adaptée au parcours de soins complexe des patients atteints d’un diabète de type  2.

“La prise en charge des personnes diabétiques a été impactée par les confinements…”

Etienne Tichit

Digitaliser le parcours du patient diabétique de type 2 est donc une idée inspirée par la crise sanitaire ?

E. T. : La prise en charge des personnes diabétiques a été impactée par les confinements, tandis que le système de santé a été profondément bouleversé et mis sous tension. L’idée de diabolo® a germé en juillet 2020 et nous avons pris le temps nécessaire pour concevoir une plateforme pour et avec les patients. Six professionnels de santé très impliqués dans la gestion du diabète de type 2 sont également consultés à chaque étape. Dès le départ, nous avons apprécié l’agilité de Nouveal, qui a su adapter sa plateforme digitale aux spécificités du parcours de soins dans le
diabète de type 2.

A. F. : Nouveal, créée en 2015 et rachetée récemment par La Poste Santé, portait dès le départ l’ambition d’aller vers la digitalisation des parcours de soins. Nous avons beaucoup travaillé avec des établissements publics et privés, en particulier pour mieux organiser des phases amont et aval des hospitalisations. Cette expérience nous a permis d’avancer efficacement dans la mise au point de diabolo®. La pandémie a été un facteur d’accélération de l’usage du digital. L’accueil favorable réservé à Covidom nous a confortés dans notre stratégie qui vise à proposer de nouveaux outils adaptés à chaque pathologie.

Comment fonctionne diabolo® ?

A. F. : Le fonctionnement de diabolo® est simple et ergonomique, conçu pour permettre au médecin de connaître la situation de ses patients en un seul clic. Historique des prises en charge, liste et dates des rendez-vous, suivi du poids et d’autres paramètres, questionnaires complétés par les patients… La solution offre également la possibilité d’une check-list, en amont de la consultation, afin de bien la préparer. Et l’espace sécurisé de partage documentaire favorise le lien en continu, au-delà des temps de consultation.

E. T. : Après la définition des fonctionnalités en 2020, 2021 a été l’année du développement et des tests en vie réelle, que nous avons pu effectuer avec dix patients volontaires. Cette approche collaborative est très importante, car le retour d’expérience des professionnels de santé et des patients est fondamental pour adapter l’outil aux besoins et faciliter son usage au long cours.

“La pandémie a été un facteur d’accélération de l’usage du digital.”

Alexandre Falzon

Quel est, selon vous, l’avenir de ce type d’innovation digitale ?

E. T. : diabolo® est en ligne avec l’expérimentation ETAPES (Expérimentations de Télémédecine pour l’Amélioration des Parcours en Santé) et la télésurveillance va se généraliser à partir de juillet prochain. De tels outils pourraient révolutionner la prise en charge de pathologies qui génèrent des parcours de soins multidisciplinaires, comme le diabète de type 2. Une solution de santé connectée et sécurisée qui rassure le patient et favorise la coordination des soins aura nécessairement un impact positif.

A. F. : Le télésuivi digital est destiné à améliorer l’observance et l’adhésion des patients, avec des avancées attendues sur l’état de santé et la charge mentale

Propos recueillis par Stéphane Corenc

Information communiquée par Novo Nordisk -FR22NNG00050 – Avril 2022


Article extrait du dossier Grand Angle spécial Innovation en santé réalisé par CommEdition, parution dans Le Monde daté du 23 avril 2022.

Photos : © Novo nordisk / DR – © Nouveal / DR