• Français
  • English
  • Français
  • English
COVIDOM : un dispositif phygital sans précédent de prise en charge à distance des patients COVID+ et patients suspects
>
>
COVIDOM : un dispositif phygital sans précédent de prise en charge à distance des patients COVID+ et patients suspects

COVIDOM : un dispositif phygital sans précédent de prise en charge à distance des patients COVID+ et patients suspects

Le premier semestre 2020 a vu naître une expérimentation de prise en charge des patients à distance, d’une taille jusque là jamais initiée. Soulignée par la critique internationale et notamment the Lancet 1 et Eit Health International 2 le dispositif COVIDOM imaginé et mis en œuvre en île-de-France dans le cadre de la stratégie sanitaire, a permis d’adresser de nombreux enjeux à travers l’épidémie de COVID-19.

COVIDOM est un dispositif de prise en charge des patients à distance digitalisé mais aussi humain pour mieux accompagner les patients qui en ont besoin au moment où ils en ont besoin. Celui-ci se matérialise par une application de télésuivi médical combinée à un plateau de télésurveillance médicale.

COVIDOM : le concept

COVIDOM : un dispositif simple d’une efficacité inespérée

A ce jour, le dispositif COVIDOM a permis d’enrôler à distance, plus de 550 000 patients en Île-de-France depuis le mois de mars 2020. Grâce au dispositif plus de 250 établissements, 6 SAMUS et plus de 23 000 médecins, dont 4 000 médecins de ville ont enrôlé des patients en déléguant le suivi à la plateforme régionale qui centralise la télésurveillance et peut plus facilement dimensionner ses équipes en fonction de l’évolution de l’épidémie. Cette organisation a apporté une agilité providentielle au dispositif face à l’explosion de contaminations que connaît l’île-de-France. Par ailleurs, la supervision centralisée des symptômes patients ont permis d’avancer plus rapidement dans la connaissance de l’épidémie…

La possibilité d’enroler les patients dans un télésuivi automatisé, en amont d’une éventuelle hospitalisation3, directement en ville, ainsi que la délégation du suivi médical des patients COVID+ sans caractère de gravité à une plateforme centralisée, a permis aux établissements de santé de ne pas être saturés et de se concentrer sur la gestion des cas graves.  Par ailleurs, grâce au dispositif COVIDOM, les patients se sont sentis bien accompagnés et rassurés par la surveillance opérée et ont de ce fait moins sollicité les professionnels de santé de ville. 

COVIDOM a permis d’adresser de nombreux enjeux :

Au final, le dispositif COVIDOM a

  • participé à la mise en place d’une prise en charge graduée des patients COVID entre la médecine de ville et la médecine hospitalière
  • structuré et industrialisé l’enrôlement des patients et des professionnels de santé
  • structuré l’enrôlement des professionnels de ville
  • sécurisé et rassuré les patients COVID+ et suspects
  • humanisé et personnalisé l’accompagnement des patients
  • détecté précocement des symptômes révélant une aggravation des cas
  • limité l’engorgement des établissements de santé 
  • limité l’hyper sollicitation des professionnels de santé de ville
  • collecté de nombreuses données liées à la pandémie qui ont été, sont et seront utilisées pour mieux la connaître et mieux la comprendre

1 The Lancet, source article : https://www.thelancet.com/pdfs/journals/lancet/PIIS0140-6736(20)31210-1.pdf

2 EIT Health International, source article : https://eithealth.eu/covid-19/covid-19-rapid-response/

3 Lors d’une consultation en cabinet, en centre ambulatoire éphémère, en téléconsultation ou lors d’un échange téléphonique (SAMU ou SOS Médecin)

Partagez sur

Vous recherchez quelque chose en particulier ?

Shopping Cart